titre

LES ORIGINES DE L'ARN, LES ORIGINES DE LA VIE

Ce document est réalisé à partir d'un article de la recherche paru dans le numéro 437 de decembre 2009 et d'un article issu du site futura sciences (voir liens ci-dessous).

Le scénario sur les origines de la vie sur terre donnant la première place à l'ARN - et non a l'ADN - vient d'être conforté. Des chimistes ont réussi à en synthétiser l'un des constituants. Aujourd’hui, toutes les molécules d’ARN – ou acide ribonucléique – sont produites dans des cellules, à partir d’ADN. Mais tel n’était pas le cas sur la Terre primitive : à l’aube de la vie, l’ARN aurait précédé l’ADN. Cette hypothèse d’un « monde à ARN » fut initialement formulée en 1986 par Walter Gilbert, de l’université Harvard, après la découverte de molécules d’ARN capables de porter une information génétique, mais ayant aussi une activité d’enzyme. Et depuis, elle est restée en tête de liste, alors même que les chimistes échouaient à synthétiser de l’ARN dans des conditions censées représenter celles de la Terre primitive ! Mais l’équipe de John Sutherland, de l’université de Manchester, vient de franchir un grand pas dans cette direction

« Il est hautement probable que l’ARN, ou une molécule similaire, a été une des premières molécules de la vie, transmettant le code génétique de génération en génération tout en se repliant au sein de la structure cellulaire de façon à pouvoir y fonctionner, avance la biologiste Barbara Golden, de la Purdue University, co-auteur de cette étude. A un certain moment, cette molécule d’ARN a évolué et est devenue capable d’utiliser les fonctions de certaines protéines. »
Les chercheurs ont utilisé comme une machine à remonter le temps l’ARN d'un champignon microscopique, en l’occurrence Neurospora crassa, de la division des Ascomycètes, un organisme simple déjà largement utilisé comme modèle. Son génome (comportant 43 mégabases et environ 10.000 gènes) a été complètement séquencé le 23 avril 2003. Cet ARN a été cristallisé en compagnie d'une protéine, à laquelle il est intimement lié.

forme cristallisée de l'ARN fixé à sa protéine

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/genetique-1/d/en-video-un-curieux-arn-temoin-de-lorigine-de-la-vie_14116/

http://www.larecherche.fr/content/actualite-vie/article?id=25984